Nécessité d’écrire.

Mille ans que j’ai pas raconté ma vie sur internet. Mille ans que j’avais autre chose en tête, ou à faire. Je suis enfin posée avec mon ordi, dans un endroit que je peux enfin appeler mon chez moi.Ce fut long, peut être que je le raconterais, sûrement d’ailleurs, parce que certains événements ont eu lieu uniquement pour que je puisse les mettre dans une biographie croustillante.

Cocasse.

Cela fait presque quatre ans que je vis en Argentine, et tout ce temps je luttais contre le courant. Là j’ai enfin la tranquillité de savoir où je dors le soir.

J’ai embrassé le sentiment de quiétude conféré par le foyer, à tel point que j’ai même adopté une petite chatte. Ce qui semble être anecdotique, prend un sens tout autre. Être expat et prendre un petit animal, c’est comme s’éloigner un petit peu plus de la condition de free wheel de l’exilé. Cette condition étrange attribuée par l’éloignement des racines et des règles qui autrefois régissaient son existence. J’y reviendrais.

J’oubliais, ma chatte s’appelle Cerise.

Publicités

2 réflexions sur “Nécessité d’écrire.

  1. J’aime beaucoup ce premier article. J’ai lu le deuxième aussi mais je laisse mon commentaire ici. Tu as raison d’attaquer ce blog, c’est parfois libérateur de raconter sa vie ainsi. J’ai hâte d’avoir la suite en tout cas.

    Gros bisous.

    PS. Moi, ma chatte s’appelle Crumble, mais depuis le jour où, une fois, j’ai dit « Putain j’ai encore pleins de poils de ma chatte sur mon pull » j’ai décidé que ce serait dorénavant un chat.

    http://www.linehogsark.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s